Get Adobe Flash player

IL2 troisième du nom Battle of Stalingrad Battle of Moscow Battle of Kuban.

 

Je suis un amateur de IL2 depuis le premier du nom.. IL2 Sturmovik. Il y a 10 ans ce soft à apporté un grand coup de neuf à la simulation de vol, il a même attiré beaucoup de monde et fait penser que le genre simulation de combat aérien était devenu important. Preuve fut donnée rapidement qu’il n’en était rien. Mais Oleg Maddox avait bousculé l’establishment de la simulation . Combat Flight Simulator pouvait aller se rhabiller. Rapidement IL2 Sturmovik devint la coqueluche des fans de simulation WWII. Déja le théatre d’opération le front de l’Est était novateur.. les appareils changeaient des sempiternels Spitfire, Hurricane ou P51 des autres simulateurs.
IL2 après le désatreux épisode Cliff of Dover esr arrivé à s'imposer face à une absence de concurrence. dans sa catégorie. Mais n'oublions pas que la simulation de vol ne passionne qu'une minuscule frange de joueurs. Les éditeurs ne nous proposeront dans l'avenir que peu de dérivatifs nous permettant d'asssumer nos passions
 

 

 
IL2 mod 1941 aux prises avec un BF109 F4
 
IL2 Sturmovik n’était pas parfait, loin s’en faut. Mais il avait un atout qui fut primordial un éditeur à la fois assez évolué et puissant pour donner une longue vie et envie aux utilisateurs de créer des tas de choses. L’éditeur de mission accessible à tous, à la fois simple et suffisamment performant à permis de prolonger la vie de ce soft. Prolongé par Forgotten Battles qui ajoutait de nouveaux appareils, nouvelles cartes le jeu fit une incursion par le théâtre Pacifique avec “ Pacific Fighter” nouveaux appareils, nouveaux lieux, les porte-avions. Et vint le temps de IL2 1946 dernière séquelle nous offrant des appareils parfois délirants et hypothétiques. La passion autour de ce premier IL2 fut importante, dévorante voir. Qui ne se souvient pas des batailles épiques autour du modèle de vol de tel ou tel appareil .. ou l’affaire de la barre qui masquait le bas du cockpit du FW190.. des heures de débats.. et d’affrontements. C’est ce qui est un peu pénible avec la simulation de vol dans son ensemble car nous avons des “spécialistes” des gentils garçons qui vous expliquent tout de l’aviation de l’aérodynamique et des modèles de vol comme si ils étaient ingénieurs aéronautiques, aérodynamiciens. Il n’est pas question de mettre en doute ce qu’ils affirment !! Ah non .. comme si du haut de leur simulateur de vol .. bouillie de pixels ordonnancés par un processeur qui n’en a rien à carrer de l’aviation... Ces joyeux drilles sont passionnés, sans doute même convaincus de ce qu’ils avancent.. mais ne se rendent pas compte que aussi fine sera une simulation ludique.. car le but est bien de jouer pas de vous apprendre à voler. Aussi précise elle peut être , jamais ce ne sera une réalité.
 
 
IL2 au départ.. avec des skins Maison... :)
 
En ce qui me concerne j’ai toujours été spectateur ce tout çà ..avec une vision historique. Pour
 
moi une simulation remplit son office quand elle vous remet dans le contexte, vous remémore les lectures des récits des pilotes ou ce qu’il vous ont raconté si vous avez cette chance. J’en ai plus appris avec les nombreuses discussions avec des anciens que dans des tas de manuels. Une simulation est bonne à mon sens si elle vous donne quelques émotions comparables aux récits d’un Closterman, d’un Galland, d’un Scott ou un Johnnie Johnson.. là on arrive à un résultat agréable et tangible. Autour des simulations existe aussi l’affrontement.. entre ceux qui pensent dur comme fer que tel avion est avantagé, que tel camp bénéficie de plus d’atouts que l’autre. Un des travers c’est de penser que l’avion allemand doit toujours être supérieur.. à l’ennemi .. doit on y voir.. une nostalgie idéologique? Plutôt une vision faussée par pas mal de lectures et /ou reportages . Si généralement la production aéronautique allemande fut de grande qualité et doté de raffinement que les autres aéronautiques n’envisageait même pas.. la supériorité ce n’est pas çà .. Au sol par exemple l’allemagne disposait sans doute d’un des meilleurs chars de son époque le Tigre vois le Panther.. seulement jamais ils n’auront suffisamment de ces chars pour combler le front Est.. là où le T34 fabriqué rapidement, d’une qualité certaine mais incapable de rivaliser avec un Tigre.. seulement.. 1 Tigre pur 6 T34 .. avantage.. soviet.. hé oui.. De même l’aéronautique.. russe.. si elle était non pas dépassée, mais mal utilisée, gérée parfois des appareils désuets.. mais petit a petit elle devint un adversaire de plus en plus coriace et finit par l’emporter. De même.. la Bataille de France dans les airs.. il est de notoriété que les pilotes français avaient une formation et une qualité supérieure. Mais sur des avions lents, dépassés un commandement.. dépassé lui aussi .. Les aviateurs français ont fait à mon sens bonne figure bien plus que l’infanterie mais toujours à cause d’un commandement de stratégies dépassées.. Laissons là cette digression historique.. revenons à la simulation de vol avec en tête que tout çà n’est qu’un jeu et que les représentations des appareils sont réalisées au mieux des contraintes, parfois au mieux des informations disponibles. Alors les grandes batailles moi je sais .. c’est faux.. on avantage les rouges ou les bleus.. passez votre route..
IL2 Cliff of Dover était le successeur.. du premier.. Et là ............ catastrophe!!! je crois que je ne comprendrais jamais comment ils ont pu arriver à un tel fiasco! . Si on y regarde bien CloDo . ce nom lui va pas mal.. dispose normalement de tout ce qu’il fallait pour succéder dignement même si le choix du théatre d’opération ne m’avait pas séduit d’emblée. Simplement la bataille d’Angleterre.. merci mais on y a eu le droit un certain nombre de fois .. mais ce sont des valeurs sures.. Nous avons eu ce soft.. comment dire.. une version Alpha.. pas finie.. bugée.. qui semblait attendre le reste.. de sa construction . Au début c’est tout juste si le jeu tournait sur une machine normale .. il refusait de fonctionner sur un petit PC.. et tournait à peine mieux sur un machine de course. En quelques mois.. la cause était entendue.. ce qui était espéré par les joueurs, désiré car le IL2 1946 vieillissant demandait à être remplacé.. et là on venait de proposer un produit absolument pas alléchant, ni compétitif.. ah oui il est beau .. sur ce plan rien a dire.. encore aujourd’hui .. les appareils de Clodo sont dans les plus beaux de ce qui se fait !! Mais le jeu est mort.. enfin quelques acharnés ont continuer.. Team Fusion n’a toujours pas lâché le morceau et est en passe de proposer une suite, un add on payant.. à ce jeu. Souhaitons qu’ils réussissent car si le jeu vit encore de nos jours c’est uniquement au travers de leur travail.
Il fallait donc un successeur à IL2.. un “vrai”. Studio 777 avait fourni un travail de grande qualité avec Rise of Flight. Sur une période pas forcément très appréciée de la majorité des joueurs potentiels, mais qui contentait une frange de ceux ci. J’en fais partie ayant une grosse tendresse sur ce que j’appelle les avions de couturière en bois et toile. Globalement Rise of Flight remplit son contrat, visuellement, pratiquement il donne satisfaction . Les décors sont parfois sommaires surtout avec quelques années de plus .. les appareils nombreux. et le choix de le transformer en Free to Play est intéressant.. Maintenant le modèle économique avec avion payant au coup par coup et accessoires dans la même veine. C’est pour moi un modèle économique que je n’apprécies guère. Pour moi j’achète un jeu .. et voilà .. si un add on sort.. j’achète ou pas c’est mon choix.. Mais le modèle mis en place par 777 je n’aime pas du tout.. de même que celui de DCS .
Je ne suis pas non plus friand de la prévente.. acheter avant d’avoir le produit et servir de beta testeur..........bon.. c’est pas beaucoup mieux.. mais disons qu’on est bien forcés. De plus je sais que si j’ai traîné les pieds pour la sortie de IL2 Battle of Stalingrad j’ai fini par céder.. puis pour Moscow.. je n’ai à peine résisté et pour Kuban j’ai été un des premiers de notre bande à payer.. fort à parier que pour Pacfique ce sera pareil . Simplement notre petit groupe est attaché à IL2.. alors..

IL2 Battle of Stalingrad

 
Lavockin LA5 qui vient de sérieusement.. poivrer une HE111 H6 dans le secteur de Stalingrad
 

Minimum system requirements

  • OS: 64-bit Windows® 7 (SP1) / Windows® 8 / Windows® 10
  • CPU: Intel® Core™ i5/i7 2.8 ГГц
  • GPU: GeForce GTX 660/Radeon HD 7770 with 2GB VRAM or better
  • DirectX: Version 11
  • RAM: 4 Gb+
  • Sound Card: DirectX®-compatible
  • Storage space: 10 Gb+
  • Internet connection: 256Kb/s for single-player campaign, 1Mb/s and faster for multi-player
  • DirectX® compatible flight stick is recommended
Troisième du nom cet opus voit à la manœuvre 1C et 777 Studio. Il faut être lucide la recette de Rise of Flight est appliquée à IL2. C’est une des raisons pour laquelle on ne retrouve pas tout a fait la qualité des appareils de Cliff of Dover. Dans IL2 BoS les appareils sont vraiment bien modélisés mais il faut être honnête que la réalisation est un poil en retrait tout en restant superbe ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis. Globalement il y a un équilibre entre la qualité des rendus des appareils et celui des décors. Encore que dans Battle of Stalingrad les décors uniformément blancs, ne sont pas les plus flatteurs et sont justement peut être un des déclencheurs de ma prévention de départ pour le jeu à la base. Le survol de contrées uniformément blanche n’est pas très amusant.. même si le rendu est sympa et réussi, certes c’est historique. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet des modèles de vol on sent nettement les différences entre chaque appareil . Le LaGG 3 est une sorte de veau qui fait écho au sobriquet que les pilotes lui avait donné “Cercueil Verni Garanti” ce qui correspondait aux initiales, le Yak 1 plus nerveux c’est le chasseur léger qui redonna un semblant d’équilibre au VVS , l’IL2 est un camion de déménagement totalement dans son rôle, destructeur et avion d’assaut, sa vulnérabilité était grande face aux chasseurs attaquant dans ses 6 heures et le Pe2 un engin à la fois lourd car il est d’une taille imposante bimoteur et acceptant de lourdes charges. Il n’est pas facile a mettre en l’air .. mais une fois en vol offre des capacité de vol surprenantes qui correspondent parfaitement à l’appareil historique. On à la possibilité en cassant la tirelire d’acheter le LA5 qui en effet fit ses premières sorties opérationnelles sur le secteur de Stalingrad. cet appareil qui au final n’est qu’un LaGG 3 équipé d’un M82 Chvetsov de 1700 cv. La greffe ayant bien prit le La5 devint le sauveur de Stalingrad. Et il se comportait de façon excellente face aux appareils allemands. Justement côté allemand.... On retrouve naturellement.. les BF109 F4 incontournable appareil de l’arsenal allemand de l’époque et c’est la version avec le F2 qui est jugée par les “experten” comme la plus pure et la meilleure de cet appareil. On trouve également le BF 109 G2 qui fait partie des successeurs de plus en plus lourds du 109 et cet embonpoint qui deviendra chronique sera l’ennemi du 109 au fil des mois qui suivront. On trouve naturellement, c’est une évidence le Junkers Ju87 D Stuka, il aurait été impensable de ne pas l’avoir compte tenu du rôle qu’il a joué encore sur le front Est et en particulier à Stalingrad. On récupère également le HE 111 H6 qui effectua des missions de bombardement mais aussi et surtout des rotations de pont aérien pour tenter de ravitailler la VIeme Armée de Paulus. On aurait apprécié .. à ce moment.. la présence des BF109 E7 car il ne faut pas oublier que historiquement les derniers appareils à quitter les terrains de Stalingrad furent les BF109 E7 roumains qui après avoir passé la nuit la queue sur des bidons pour que leurs armes de bord balayent le terrain et servent à la défense. Ils s’envolent au petit matin .. en dehors de l’enfer. Moi j’aurais aimé aussi la présence du JU 52 qui fut le cheval de trait du pont aérien. On aura ces 2 appareils plus tard.. mais ils auraient été justifié à Stalingrad. En achat séparé .. on à également le FW190 A3 c’est un appareil qui est tellement prisé par la s joueurs.. que se passer d’un FW aurait été une hérésie.. il faut juste l’acheter en plus.. Mais ces pratiques commerciales sont devenues courantes. Arrêtons nous un peu justement sur l’aspect commercial.. Au départ on nous vend un produit non terminé, qui nous l’espérons comblera nos attentes.. Certes le précédent de 777 Studio avec R.o.F était un gage de qualité, mais nous aurions peut être pu avoir de mauvaises surprises. Mais on nous explique avec cette suffisance libérale actuelle.. que c’est le seul moyen d’avoir ce genre de produit.. car vous comprenez la simulation comme çà c’est une niche.. etc etc.. En effet la simulation est une niche.. savoir que dans le monde du jeu vidéo toute simulation confondues.. Air,Terre et Mer le volume.. représenté de la masse de fric est de 1 % pour tout !! Les lapins crétins sont bien plus rentables! .. Donc un éditeur n’en gagera plus un sous dans une telle aventure.. la solution c’est simplement de VOUS faire payer avant même de commencer le produit.. On c’est fait à la procédure mais franchement.. vous iriez acheté un steak d’un veau pas encore né? Cerise sur le gâteau.. on vous demande a nouveau de mettre la main au porte-feuille pour quelques ajouts supplémentaires.. Très forts!! Maintenant.. IL2 offre globalement un théâtre d’opération, une dizaine d’avions, des cartes des campagnes et des missions .. éditeur et tout le toutim. Vendu a 80 €en prémium avec les 2 avions collector.. ou 50 €en standard ( sans les collector) on est un poil au dessus du tarif moyen d’un jeu .. mais 2 avions à 15€ en plus dans le premier cas.. et le jeu à un prix standard dans le deuxième.. C’est pas déconnant à mon sens.. Mais quand je lis ici ou là certains qui crachent sur cette production en l’affublant de tas de défauts et surtout en disant à 80 €c’est une arnaque.. je me marre quand même.. car les mêmes individus encensent un truc comme DCS.. ou il faut acheter les cartes à 50€ les avions a 60€chaque alors.. DCS est différent prend une dimensions autre plus simu, plus pointu .. mais de grâce.. les appareils à acheter.. pour DCS .. ca fait en gros 1000€pour tout avoir.. ajouter.. 100€pour les terrains et 140 €pour les campagnes.. ce qui nous fait peu ou prou 1250€pour un jeu.. alors venir nous dire que IL2.. est une arnaque.. trop chère.. à 80€pour 10 avions.. désolé.. mais faut pas se foutre de la gueule du monde. a ce prix là on peut acheter une douzaine d’IL2... quand même.. Voilà .. c’est clos..
 
HE111 qui va avoir beaucoup de mal à rentrer.. Tableau de bord pafaitement réalisés, moins jolis que Cliff of Dover pour certains
 
Planche de bord du Macchi Mc202 italien, je trouve réussi cette planche de bord et j'adore cet avion italien.
 
Mes premiers contacts avec IL2.. n’ont pas été .. heureux.. j’étais resté à l’enchantement de IL2 1946 et prédécesseur.. on avait passé 10 ans .. a volé avec çà et prendre du bon temps. Maintenant il fallait voler sur IL2 BoS. Une explication s’impose.. notre formation à toujours envisagé la simulation d’une façon un peu différente de la majorité des formations. Pour beaucoup l’intérêt était d’affronter des autres formations humaines.. des “vrai pilotes” et d’avoir un beau tableau de chasse.. de pourchasser les avions et en abattre le maximum. Notre approche est toute différente.. et est totalement appuyée sur la coopération . Le groupe à une mission à remplir, il cherche à remplir la mission et à rentrer le maximum de pilotes à la base. L’opposition était gérée par l’IA.. du jeu.. bien sur.; une IA c’est une IA.. mais son avantage c’est qu’elle observe les régles qu’on lui impose.. contrairement au joueur humain. Nous avons testé.. les missions coopérative sont le plus souvent des prétextes, et les humains ne suivent pas la consigne. Petit exemple: Votre mission c’est escorter des bombardiers sur une mission.. En général. Quand l’ennemi se présente c’est la curée.. tout le monde veut sa victoire tout le monde part à la chasse laissant les pauvres bombers démunis. Combien de fois l’avons nous constaté!! Ne me dite pas que c’est faux!!! Les objectifs ampoulés les missions complexe ne survivent pas à l’ego des pilotes.. c’est tout!! . Pire.. chaque “affrontement” déjà loupé car personne ne voulait respecter ces règles.. se terminent en discussion sans fin .. car en plus les compétiteurs sont de mauvaise foi, ils ont toujours un problème quand vous les avez abattu et c’est normal si il vous ont eu car ils sont bien meilleurs.. Au bout d’un moment ces attitude puériles lassent et on vole contre la machine. Oh bien sur.. certains vous diront pff l’IA est nulle.. sans doute.. mais elle contrairement aux humains de fait pas d’erreur.. Et souvent abattre un humain est bien plus facile .. qu’une IA qui triche en utilisant toutes les ressources d’un avion dont un humain ne tirera pas la quintessence Nous avions donc décidé de voler en autarcie enfin avec quelques autres qui partageaient notre vision heureusement. Les missions étaient longues.. dépassant l’heure le plus souvent.. l’action pouvait être intense comme elle pouvait être peu présente.. tout dépendait des choix.. La construction de mission était primordiale et la liberté laissée au chef de groupe pour son itinéraire totale. En fait on pouvait soit se foutre dans les ennuis en choisissant une route encombrée d’ennemis ou avoir une mission aisée.. sans trop d’opposition .. Ce qui nous semble coller à la réalité.. Vous comprendrez pourquoi des pilotes avides de victoire peuvent avoir du mal à voler 1 h30 sans voir un ennemi .................
 
Malgré la blancheur immaculée des paysages sur le premier volet. Les décors sont assez réussis. les couleurs des ciels, les effets météos contribuent à nous faire entrer dans le jeu. Mais nul doute que le passage aux paysages été et automne sont est un grand plus pour le soft!
Avec IL2 Battle of Stalingrad.. un problème.. devint évident.. on ne pouvait voler on line que dans des serveur dédiés.. et publics! En bute aux chasseurs de têtes qui ne pense qu’a être en haut du panneau des scores.. Ensuite.. l’éditeur de mission du même type que R.O.F absolument pas convivial et complexe .. inabordable pour monsieur tout le monde.. et là intervient un gros grief. A mon sens le succès du premier IL2 est venu du fait qu’il était possible à presque tous de créer une mission, voir une campagne complète à l’aide de l’éditeur qui était intuitif et suffisamment puissant pour faire déjà pas mal de choses. Et souvenez vous qu’on pouvait trouver des tonnes de missions différentes à tester à jouer.. La vie de IL2 premier du nom vient de là.. Il y a un revers à la médaille.. quand les utilisateurs peuvent faire vivre ainsi un jeu .. ils augmentent la durée de vie et sont moins à l’affut d’une nouvelle version .. d’un autre volet du jeu car ils ont ce qu’il faut sous la main .. La durée de vie trop longue d’un jeu est l’ennemie de l’éditeur.. qui ne peut plus vendre la suite de son jeu.. en poussant le raisonnement trop bien fait.. et on occupe les gens 10 ans.. au point de ne pas pouvoir remplacer.. On ne fait pas 2 fois la même erreur.. l’Editeur abscon et peu ergonomique qui n’est que l’outil de développement de la partie mission /campagne donc utilisé par les développeurs. Est absolument super mais c’est des heures de travail.. si ce n’était que çà .. je grincerais moins des dents j’avais utilisé celui de R.O.F celui de IL2 est similaire.. je suis capable de profiter de cet éditeur.. Seulement.. pas question de créer son serveur et de jouer. il faut en passer par un serveur dédié.. le gérer l’héberger etc.. On complique les choses pour le jouer lambda et on perd cette facilité d’emploi .. bon des rumeurs.. disent qu’après ou concomitamment Kuban des choses vont évoluer.. j’espère. Autre sujet de grogne pour moi ... Tous ces serveur paramétrés .. sans aucune vues externes.. comprenez moi bien.. ce n’est pas pour les utiliser en vol.. mais combien d’heures avons nous passé.. sur IL2.. à regarder évoluer les amis .. qui finissaient la mission alors qu’on était au tapis.. on se prive d’une partie visuelle magnifique encore une fois une attitude incompréhensible par les gens qui ne pensent qu’au score.. sans aucun doute. Mais bon çà c’est un problème de gestion de serveurs.
 
 
Un des appareils décriés par les " Spécialistes " un "UberPlane" trop résistant, trop rapide, trop tout.. car les développeurs russes avantagent leur nation face aux avions allemands.. qui comme chacun sait sont largement supérieurs .. la preuve l'Allemagne à gagné la guerre.... Ah non la régie me dit que non ..
 

IL2 Battle of Stalingrad à l’usage

Il faut maintenant parler de l’usage.. comment se comporte le jeu. Déja dès le départ la philosophie de la campagne était un peu étrange et calquée sur certains jeux massivement multijoueur.. il fallait débloquer certains, avions certaines armes et même certaines skins en réussissant les missions.. on s’attendait presque à recevoir une quelconque monnaie.. en récompense.. cet initiative aurait fait braire sans doute.. alors que les pilotes soviétiques touchaient une prime dans certaines conditions par le nombre d’avions abattus et ceci aurait été donc véridique... mais rien de ce genre côté allemand. Maintenant tout le contenu du jeu est disponible d’emblée sans devoir débloquer les choses ce qui parait logique.

La Campagne

La campagne est plus une succession de missions que l’ont effectue en choisissant son aérodrome de départ et son avion. On peut ainsi varier le plaisir et voler sur différents appareils ou vouloir être cohérent et vouloir jouer le jeu de enchaînement sur un type unique d’avion. C’est purement cosmétique mais pas d’inter mission, de cinématique qui nous plonge dans l’ambiance entre les missions. Cela aurait été intéressant pour la mise en situation . Les missions de campagne peuvent être soit rapides soit complètes.. En fait on démarre en vol ou au sol Cela permet accélérer l’action si on est pressé ou au contraire prendre son temps et faire tout le vol. Les missions s’enchaînent bien les ennemis sont assez peu accrocheurs dans l’ensemble. Et on arrive à effectuer les missions sans trop de problème. On ne va pas encenser le système de missions ou le dénigrer.. c’est efficace, assez varié globalement.. mais on atteint vite les limites. Il faut faire les campagnes pour se mettre en main les appareils.. avant d’aller sur des serveurs publics si vous en avez envie.

Missions Rapides..

Pratiques pour se faire vraiment les dents.. et tester les appareils les missions rapides sont un bon exercice pour s’acclimater. On paramètre les bases de départ qui chacune ont un mode.. Vol Libre, Duel et Affrontement de groupes. Vous pouvez décider de partir d’un parking, de la piste ou en vol à l’altitude choisie. La météo est paramétrable et l’heure de la journée. Vous pourrez apprendre à partir de ces missions rapides. Car de l’apprentissage il faudra en faire pas mal.. IL2 n’est pas si simple!!

Comportement au sol et en vol

Maintenant il faut bien parler du comportement des avions.. naturellement vous pouvez jouer en Normal ou en Expert. Ce qui nous intéresse c’est l’Expert car le mode normal transforme la simulation en jeu .. qui n’a plus tout à fait la saveur de ce que nous recherchons. Un mode personnel permet de choisir les points cruciaux de la configuration . On peut avoir un modèle de vol facile, des aides, pas de vent etc etc.. mais .. attention sur un serveur on line.. vous aurez les paramétrages du serveur et rassurez vous ce sera presque tout le temps du 100% full difficulté. Habituez vous à la difficulté maximum dès le départ. Chaque appareil dispose de sa personnalité propre, je ne veux pas rentrer dans les discussions de modèles de vol qui est une chose parfaitement stérile que seuls des individus pensant avoir un master en aérodynamique car ils ont été trois fois à la Ferté Alais ou joué à Flight Simulator X.. au moins trois heures. Je ne vous parlerais pas technique, je ne parle que de sensations ressenties et de ce que j’ai pu lire du comportement des appareils au fil de mes lectures soit récit de pilotes soit plus techniques description des appareils et compte rendu d’essais en vol. Je ne vais pas m’amuser à tester si j’atteins bien la bonne vitesse à telle altitude, si je vais bien faire un 360° dans le nombre de secondes imparties.. Car entre nous.. est ce important dans ce qui n’est au final qu’un jeu? La mise en route des appareils dans le mode Expert (et on y restera) est somme toute simple puisque enchaînement du démarrage se fait en une séquence automatique. Déjà là certains haussent un sourcil réprobateur.. le combat commence.. alors si une seule touche permet de démarrer.. c’est pas une simulation .. Je réitère mes propos.. c’est un jeu de simulation.. ce n’est pas un outil pour vous apprendre à démarrer.. un Me109.. d’ailleurs aussi doué serez vous avec un simulateur.. que personne ne vous laissera foutre vos fesses dans un vrai.. et encore moins vous laisser le manche non? Donc oui en effet les procédures de démarrage sont facilités. Un appui sur “E” et il vous affiche ce qui se passe, ouverture de l’essence, préréglage des radiateurs.. etc etc.. Puis l’automatisme vous rend la main . Souvenez vous qu’a partir de la fin de la procédure de démarrage c’est à vous de gérer.. Et une mauvaise gestion peut vous cramer un moteur en bien peu de temps. Oubliez les radiateurs en position fermé et oublier de regarder les températures.. et hop.. on commence par perdre de la puissance.. voir serrer le moulin . Il va maintenant falloir rejoindre la piste si vous êtes parti du parking ce qui normalement est le cas.. en mode Expert.
 
 
Là intervient un de mes griefs à l’encontre de IL2.. on a voulu représenter dignement la circulation au sol des appareils.. et c’est assez réussi.. mais deux soucis interviennent.. La visibilité des pistes et leur délimitation est parfois confuse. Je précise que je ne rajeunis pas et que mes yeux.; ne sont plus ce qu’ils étaient.. certes.. mais sur les terrains enneigés.. il est parfois bien difficile de déterminer où se trouve le taxiway et ou se trouve la piste.. Vue externe désactivé il est parfois bien difficile de savoir dans quelle direction se trouve la piste.. ensuite les appareils sont parfois très difficilement contrôlables au sol .. Je ne nies pas que les appareils soient parfois difficile à manœuvrer.. mais cette phase de mise en place à mon sens est bien trop frustrante pour ceux qui veulent voler.. passer du temps à atteindre la piste n’est pas forcément le plus marrant. Nombre de pilotes du dimanche sur un serveur public.. vont passer leur soirée à tenter d’atteindre la piste.. tandis qu’ils voient les autres voler.. je ne suis pas sur que le but ludique soit atteint. Avec les décors été automne on distingue un peu mieux la piste et les chemins d’accès mais cela reste problématique. Et encore une fois les appareils sont très ardus à diriger pour certains. Bien sûr il ne faut pas faire certaines erreurs comme oublier sur les appareils qui en son dotés de débrayer la roulette de queue.. çà aide pour tourner.. Ne pas utiliser de grands coups de gomme pour les transferts. L’utilisation du positionnement de tête du pilote est important.. Monter son siège pour voir un peu plus vers l’avant est utile.. se décaler.. à l’extérieur aussi. Il n’en reste pas moins que les appareils renâclent et parfois on beaucoup de mal à prendre les virages que l’on aimerait, on va me rétorquer que c’est pas facile.. dans la réalité.. ok .. mais je n’ai jamais vu d’avions faire des looping et des drifts en tentant d’aller sur la piste alors que chaque fois je vois çà sur IL2 en on-line.. Après on va me rétorquer .. faut de la pratique s’entraîner.. bosser dur.. Oh!! les gars !! je suis pas au boulot là.. j’ai envie de me détendre.. Si vous êtes aux anges car le Ju88 est un horrible casse prune.. pour rouler.. tant mieux.. moi pas.. Et la valeur d’une simulation à mon sens n’est pas dans la profondeur avec laquelle elle peut emmerder le monde.. je ne suis pas certain que ce soit le but!! Les créateurs ont réussi le pari de la simulation au détriment de l’accessibilité pour tous. A mon avis le tout simulation au bouton de guêtre près n’est pas la meilleur façon de rendre la simulation populaire.. Pensez vous que l’on paye une simulation pour passer des heures a essayer de décoller? NON.. le but de 99% des utilisateurs.. c’est de combattre des ennemis.. pas d’apprendre à piloter un warbird.. je fais surement de la peine à ceux qui maîtrisant le soft se prennent pour des “pilotes” alors qu’ils ne sont que des clowns derrière leur écran .. sans doute anti-militaristes, propres sur eux.. et bien loin du danger ou même de l’idée de pouvoir se mettre en danger.......... Comme les fans de Call of Duty ou Armed assaut seraient bien incapables de tenir une vraie arme................. La simulation est un jeu un simulacre.. alors quand je vois des quidams qui sont instructeurs virtuels dans des écoles de chasse virtuelles.. je me marre.. Pour ma part je suis un vieux con de plus de 60 ans.. qui aime jouer avec des petits avions en pixel.. pas plus que çà.. Donc IL2 est chouette mais passe à côté de l’accessibilité pour ceux qui ne sont pas des passionnés.. purs et durs!! Pour le reste c’est heureusement réussi..
 
Instants dramatiques de nuit.. Quelle gueule quand même!!
Admettons que sans y passer 2 heures.. vous avez enfin amené votre appareil au seuil de piste.. allez un exemple.. un Pe2 séries 35. Petit reproche surla gestion des charges emportées par nos appareils. On peut varier les charges mais on ne peut pas décider de se limiter à un poids de bombes on doit utiliser les configurations proposées qui ne permettent pas de jouer sur le poids au décollage, on ne peut jouer que sur la masse de carburant c’est déjà çà me direz vous.. mais quand vous allez vous rendre compte que le terrain choisi par le créateur de la mission est adapté aux chasseurs mais pas aux multimoteurs.. cela pose un gros problème. On se rend compte.. trop tard en général que l’on arrivera pas à décoller sur la distance disponible.. soit on fait du hors piste ou bien on se vautre.. Je pense que c’est peut être de la faute des créateurs de missions plus que du soft lui même.. mais encore une chose parfaitement désagréable. Il faut faire ici un distinguo entre ce que l’on constate en solo et ce que l’on constate on line.. ne me demandez pas la raison .. je ne vois pas vraiment une explication rationnelle .. elle doit bien exister mais je ne trouve pas de raison me satisfaisant à 100% Off line.. toutes ces manipulations ne pose aucun problème.. ou du moins très peu.. Transfert au seuil de piste, décollage je dois être honnête cela se fait sans trop de soucis. Mais On line.. il semble que tout cela devienne plus difficile.. certes l’attitude de certains qui vous coupent la route sans vergogne alors que vous peinez à rouler un gros cul vers la piste.. ou l’affolé qui décolle en traversant tout sans se soucier de la piste, des voies d’accès.. N’oublions pas celui qui se met à rafaler.. sans raison .. ou celui qui est là .. sans bouger dans un appareil sur le parking.. On a tous donné.. Mais, cette difficulté qui semble augmentée .. je ne sais que penser.. est ce du aux protocoles d’échange de données avec les serveurs, temps de latence ou autre.. je ne vois pas nettement un pourquoi mais je n’ai non plus pas recherché les causes.. je me borne à le constater.. et je ne suis pas le seul à le faire.. heureusement.
 
 
Le Pe2 est un excellent appareil de bombardement rapide et en piqué. Sa charge et sa rapidité le rendent attractif. Comparé à l'IL2 qui est un autobus volant mais assez lent.
 
Pe2 freins déployés sur une cible usine. trappes ouvertes.
Vous allez penser que je démolis IL2.. Non!! loin de là je note juste des choses énervantes.. et je reconnais que le jeu en lui même est une excellente base pour le jeu dont nous pourrions rêver. J’ai noté des améliorations importantes au fil du temps et des opus. On va parler de la gestion des commandes en particulier des axes.. il faut adapter selon les périphériques que l’on a. Pour ma part j’ai choisi depuis longtemps de préférer les systèmes à retour de force et je suis équipé d’un Logitech G940 en 3 parties Manche, Manette Palonnier. Je me suis aperçu que je devais pousser très loin les réglages de zone morte des axes pour avoir des commandes qui répondent au mieux. Si on n’a pas les bons réglages, les appareils sont instables, et la visée devient impossible. Cessons de nous lamenter, car heureusement il y a plein de bonnes choses. et d’autres encore assez énervantes mais qui sont récurrentes dans beaucoup de simulation. Un truc énervant on prend des dégâts sans que de façon sonore ont soit averti, cela arrive encore assez fréquemment. Certes me direz vous quand on entends les impacts il est trop tard.. mais quand même.. rien de plus désagréable que de prendre des coups sans le savoir et de devoir évacuer ou se vautrer .. n’est jamais amusant..
 
Enfin !! La neige à fondu voilà les hautes herbes du vert, du jaune et du marron . Un paysage agréable et réussi qui est vraiment le bienvenu. Moins fatiguant pour l'oeil et qui rend plus hommage au savoir faire. Même si les étendues de neige sont réussies.
 
Quand on est celui qui tire c’est plus fun .. certes et c’est surtout assez bien fait. Calez vous sur un adversaire, engagez le à courte distance et vous allez voir les impacts représentés de façon réaliste, les fuites de carburant ou de liquide de refroidissement.. traînées.. blanches et verdâtres, fumées plus ou moins épaisses.. ailerons et pièces métalliques qui virevoltent. C’est d’un rendu assez saisissant.. pour peu que vous utilisiez les enregistrements avec un effet studio noir et blanc et vieillissement.. on ferait passer ces images pour de vieux films d’actualité. De ce point de vue le rendu est réaliste et plonge le joueur dans une simulation de combat qui est prenante et dont le réalisme visuel est suffisamment pointus pour satisfaire les plus exigeants. Le côté sonore du tir de vos armes à été petit à petit grandement amélioré et est maintenant à mon sens très satisfaisant.. les bruits rendus sont réalistes.. je ne vous jurerais pas que c’est exactement çà je n’ai jamais tiré de rafales dans un avion.. mais j’ai à mon actif des milliers de coups tirés avec de vrais armes.. étant tireur sportif et je peux vous assurer que le bruitage est vraiment bien fait.. sauf pour le niveau sonore.. et c’est tant mieux.. vos oreilles n’apprécieraient pas.. Donc quel plaisir d’engager le combat contre un ennemi..
 
 
Le comportement en vol des appareils est plutôt bon, non .. monsieur je ne suis pas pilote.. donc je ne jugerais pas des modèles de vol... et d’autres que moi s’en chargent déja.. des gens qui sans aucun doute on piloté tous les appareils du jeu.. tant ils sont disert sur le sujet.. Je ne donnerais pas de leçons.. à ceux qui ont pondu ce jeu.. Je ne dirais pas que certains appareils sont mieux traité que d’autres à cause de préférences nationales comme le font certains .. hurluberlus.. Rien de pire pour m’énerver que ces “spécialistes “ auto proclamés.. qui viennent vous dire que le Yak 1 était quand même moins bon qu’il n’est représenté et que le Messerschmitt Bf109 tournait quand même plus court!! A ces gougnafiers suffisants et gonflés d’orgueil.. je dis.. causez toujours la plupart des gens qui sont capables de donner une vraie réponse sont soit morts, soit ils bossent chez EADS ( la plupart des 109 étant à eux.. ) et sont de vais pilotes.. donc rien a voir avec ces gens là.. vous savez ceux qui réclament que tel ou tel avion .. soit modifié car un détail est “loupé” .. Je me souviens avec délice de “l’affaire de la barre du cockpit” dans IL2 1946. Certains spécialistes avaient décrétés que le bas du cockpit du FW était bien trop épais et nuisait à leurs performances en combat aérien cela à agité le microcosme des semaines voir des mois.. On avait des échanges de photos, des preuves.. irréfutables.. ceci pour une seule et bonne raison .. certains utilisateurs avait décidé que c’était pas bien de ne pas voir au ras du capot.. de leur avion.. Voilà les spécialistes à l’oeuvre!!
 
Bf110 E2 avecune jolie déco..
 
D’ailleurs autre aparté.. Vous avez remarqué que certains serveurs ( la majorité même) interdisent l’usage de skins autres que celles du jeu... connaissez vous la raison? A priori on pouvait penser que le DL de volumes important mettait à mal les serveurs.. hé bien non .. c’est surtout à cause de sympathiques joueurs qui utilisaient des skins avec des parties transparentes.. qui permettaient de ne pas voir, ou du moins pour eux de voir au travers des structures.. C’est une explication donnée.. et ayant pour le moins pratiqué .. les spécialistes donneurs de leçons dont le seul dieu est le tableau de chasse.. j’y souscris avec confiance. On le voit ce n’est pas souvent le jeu qu’il faut critiquer mais les joueurs!!
 
 
Revenons aux comportements des appareils, le jeu est censé être joué en ligne et massivement multijoueur.. aubaine pour les auteurs qui n’ont pas à se soucier outre mesure du comportement des IA gérées par le soft, et IL2 ne déroge pas.. maintenant dire que les IA sont idiotes ... non pas vraiment.. prévisibles? oui .. par exemple.. engagez un Yak1 B.. (ia niveau de base) et le pilote IA va profiter de l’avantage de son appareil dans le plan horizontal.. en cerclant serré au point que vous allez avoir énormément de mal à le suivre. Ce qui est dommage c’est qu’une fois en cercle il ne lâchera pas.. et ne fera pas d’erreur.. là ou un humain s’ennuiera.. et tentera une autre approche l’IA sait que vous aurez énormément de mal à le rouler.. et il tourne.. a moins que vous soyez assez bon tireur pour tirer avec une énorme déflexion .. Mais ce pilote IA.. n’est pas obtus.. lâchez la poursuite un instant et il va se mettre dans vos 6 heures et ne va plus vous laisser de repos. Si vous voulez être tranquille.. descendez à 0.. et volez au ras des arbres.. frôlez les bouquets d’arbres.. l’ennemi IA va vous suivre.. et il emplafonnera bien un arbre. Une IA en BF109 tirera partie de la puissance ascensionnelle et fera des yoyo.. qui vous laisseront dans le vent si vous avez un Lag3 par exemple. Somme toute cette IA n’est pas si mauvaise.. Hélas.. les bombardiers.. sont des anciens pilotes de chasseurs.. et on une certaine tendance à vous poursuivre.. à la manière d’un chasseur. Simplement l’IA est commune et réagira offensivement.. assez facilement. Mais avec les artifices de mission on peut les rendre plus crédibles et leur ôter cette tendance tête brûlée.
 
 
 

L’Edition de mission

Une source de fâcherie.. Pour ceux qui on connu IL2 Sturmovik Pacific Fighter et 1946 .. on écrase une petite larme sur l’éditeur hyper intuitif qui était disponible.. Alors soyons clairs l’editeur de B.O.S est hyper puissant mais il faut 3 doctorats pour l’exploiter , des heures de pratique pour arriver à nos fins.. Ceci est consécutif à la fourniture non envisagée à la base de l’editeur.. en fait 1C/777 pensaient se limiter à la fourniture de pré maché.. et surement vendre des missions, des campagnes au lieu de laisser la créativité des fans s’exprimer ce qui explique les 10 années passées par les fans de IL2 premier du nom à créer des skins des missions.. phénomène disparu hélas.. Sinon l’éditeur une fois dompté est un bijou qui est capable de tas de choses.. on peut aussi tordre et lui faire faire des choses non prévues.. On peut faire des missions qui vivent.. qui ont une part d’aléatoire et qui peuvent surprendre les meilleurs d’entre nous.. Je pense que dans l’avenir.. je proposerais des chôses autour de cet éditeur.. sous quelle forme je ne sais pas. peut être des modules et des routines toute faites.. prêtes à l’usage pour aider et mettre le pied à l’étrier aux débutants.
 

En résumé

 
Mon avis sur IL2 BOS, BOM et BOK est que nous avons là un excellent simulateur qui peut nous donner des années de plaisir.. Mais qui au nom de la précision de simulation est passé à côté de l’accessibilité pour monsieur tout le monde.. Sa vocation est le on line.. bien sur mais le solo est bien soutenu par des campagnes sympathiques..en attendant les missions scriptées.. Les appareils choisis sont justes et collent parfaitement aux besoins des scénarios. La réalisation est excellente, les paysages surtout depuis les cartes été et automne qui nous donnent enfin autre chose que du blanc!! Soyons clairs, j’était aprés IL2 Cliff of Dover dégouté par ces titres et je n’avais que moyennement apprécié IL2 Battle of Stalingrad.. mais je dois admettre que actuellement je le considére comme un excellent simulateur.. même si cette volonté hardcore est à mon avis de trop.. laissons donc à DCS cet aspect ( je vole aussi avec DCS ne vous y trompez pas.. ) je suis un pilote qui connait tous les boutons!! Pour moi IL2 est le moyen de “revivre” les combats aériens de la WWII avec émerveillement du gamin qui apprit à lire dans le Grand Cirque.. ou les Premiers et les Derniers.. Me foutant totalement du score et non par esprit de triche.. je suis un grand fan des vues externes de IL2.. observer les avions l’environnement.. et les combats des copains est mon plaisir préféré!! Donc IL2.. est bon .. très bon mais à des aspects énervant parfois.. sinon je ne volerais pas tous les vendredi (et d’autres jours) je ne passerais pas des heures a faire des missions pour les copains.. On attends Kuban.. puis l’opus .. Pacifique.. on verra.. mais poser sur un porte avions avec la difficulté actuelle promet des bains .. en pagaille!!
 
 

Connexion

Recherche